Règlement intérieur du parc

Le fait de séjourner sur le parc ô bois dormant implique l’acceptation des dispositions du présent règlement et l’engagement de s’y conformer.

Vocation du terrain

Ô bois dormant est un Parc Résidentiel de Loisirs. Il a pour vocation exclusive l’accueil de personnes utilisant aux fins de tourisme ou de loisirs une habitation légère de loisir (Cabane dans les arbres, yourtes, Tente prospecteur). La location s’effectue à la nuit, au week-end à la semaine ou au mois pour des usagers de passage. Il est interdit aux locataires d’une habitation de se livrer sur la propriété à tout acte de commerce ou d’artisanat et à toute publicité commerciale.

Bureau d’accueil

Cyril et Julien restent à votre disposition durant votre séjour. Les locataires trouveront dans leurs habitations toutes précisions complémentaires sur le présent règlement intérieur et toutes informations sur les services de proximité, les possibilités de ô bois dormant, ravitaillement en ville, les richesses touristiques des environs et diverses adresses utiles.

Admission des animaux familiers

Les chiens et chats et autres éventuels animaux de compagnie sont interdits sur le parc sauf accord exprès des propriétaires.

Visiteurs

Pour assurer la tranquillité des locataires, l’accès des chalets est interdit aux marchands ambulants, démarcheurs, promeneurs, pique-niqueurs, etc… Cependant, des visiteurs peuvent être admis sous la responsabilité des locataires qui les reçoivent. Ces derniers doivent prévenir la direction du PRL de la visite qu’ils attendent. A leur arrivée, les invités doivent se présenter au bureau d’accueil et s’acquitter d’une redevance de 15 € par jour et par personne dans la mesure où les visiteurs ont accès aux prestations et/ou installations de la propriété. Les véhicules des invités doivent être garés sur le parking. En aucun cas, les visiteurs ne pourront prétendre passer la nuit dans le PRL, si la capacité du chalet ne le permet pas. L’installation ou le stationnement de caravanes, camping-car sur le PRL est interdit. Les animaux des visiteurs ne sont admis qu’avec l’accord des propriétaires.

Circulation et stationnement des véhicules

Le long du PRL, les véhicules doivent rouler à une vitesse limite de 10 Km/heure. Il est strictement interdit aux véhicules à moteur de pénétrer ou de circuler au sein du parc ou près des Habitations légères. À tout moment de la journée, les locataires doivent s’abstenir de claquer portières et coffre et éviter au maximum le bruit et la pollution. Pour ce faire, les moteurs ne doivent jamais rester en marche pendant l’arrêt des véhicules. Ces véhicules doivent obligatoirement stationner sur le parking prévu à cet effet. En aucun cas, ils ne doivent être garés sur le chemin communal. Il en est de même pour les remorques à bagages. Le stationnement de tout autre matériel tel que bateau, canoë, kayak, etc…, sur le terrain n’est possible qu’avec l’autorisation expresse du responsable de celui-ci.

Bruit et Silence

Les locataires des chalets sont instamment priés d’éviter tout bruit, discussion, chant, musique qui pourrait gêner les autres usagers. Les appareils sonores, radio, téléviseurs et autres ne sont donc admis qu’autant qu’ils sont utilisés discrètement et tolérés par les voisins. Le silence doit être total entre 22 h et 7 heures, le lendemain. L’utilisation de groupe électrogène ou de tout autre matériel générateur de bruits, d’odeurs ou, de manière générale, de pollution quelconque est interdite.

Respect des lieux, de la faune et de la flore.

Tous locataires ou visiteurs se doit de respecter les lieux dans lequel il se trouve.

Il est interdit de jeter par terre quoique ce soit (polluant ou non).

Des poubelles sont à votre disposition dans le bois, à l’accueil et à l’entrée du parc.

La flore sera respectée et garder intact.

Tous ramassages, cueillettes, et autre modification du sol et des différents étages de végétations est interdit.

La faune présente sur le parc et à ses alentours ne doit en aucun cas être déranger, chasser ou menacée sous peine de poursuite.

Ô bois dormant s’offre la possibilité de demander réparation et dédommagements pour le non-respect de ces conditions.

Tenue et Aspect des Installations

Chacun est tenu de s’abstenir de toute action qui pourrait nuire à la propreté, à l’hygiène ou à l’aspect de la propriété. Les usagers désirant séjourner sur la propriété doivent accepter le cadre, le sol et la végétation tels qu’ils sont. L’installation de tentes est soumise à l’approbation des propriétaires. Ils ne doivent donc transformer, en aucune façon, l’environnement naturel dans lequel ils s’installent. Il est formellement interdit :

  • De planter des clous ou d’effectuer quelque fixation que ce soit dans les arbres, de couper des branches, arbres, arbustes ou autres espèces végétales.

  • De délimiter l’emplacement d’un chalet (même symboliquement) par des moyens personnels : fil de fer, chaîne, branche, barrière, etc… Les ordures ménagères, les déchets de toute nature, les papiers, doivent être déposés aux endroits prévus à cet effet. Les mégots de cigarettes ne doivent pas être jetés sur les routes et chemins et dans les bois. Le lavage des voitures, remorques, etc… est interdit. Toute dégradation commise à la végétation, aux clôtures, à la propriété ou aux installations sera à la charge de son auteur.

Sécurité

Le nombre de locataires par chalet ne peut être supérieur à la capacité d’accueil maximal indiquée. L’introduction dans la propriété de toute arme à feu de quelque nature que ce soit est rigoureusement interdite. L’emploi du feu qu’il s’agisse de feux ouverts (bois, charbon) ou de barbecues est rigoureusement interdit. En cas d’incendie, aviser immédiatement les propriétaires. Une trousse de secours de première urgence se trouve à l’accueil ainsi que le téléphone dont l’usage est réservé aux seuls appels de secours (médecin, ambulance…) Les locataires des chalets sont invités à prendre les précautions habituelles pour la sauvegarde de leur matériel. Aucun jeu violent n’est toléré sur la propriété. Les jeux risquant d’apporter une gêne ne doivent pas être organisés à proximité des installations. Des terrains de jeux sont à la disposition des locataires et de leurs enfants (qui restent sous la surveillance de leurs parents ou tuteurs). Les enfants de moins de 14 ans ne doivent jamais être laissés sur la propriété, même dans les chalets en l’absence de leurs parents.

Séjour et redevances

Les arrivées se font à partir de 17 heures. Cyril et Julien ne sont pas tenus d’accepter les futurs locataires sur la propriété avant cette heure. Il ne pourra y avoir d’arrivée après 21 heures. A son arrivée, le locataire soldera le prix de la location du chalet, fera l’état des lieux et l’inventaire avec les propriétaires et laissera à ceux-ci un dépôt de garantie et ceci pour répondre à la perte ou dégâts qui pourraient être causés aux objets, mobiliers ou autres. Il sera restitué au locataire au départ, après état des lieux avec les propriétaires et en absence de toutes dégradations. Les chalets doivent être libérés pour 10 heures. A son départ, le locataire s’engage à rendre la location aussi propre qu’il l’aura trouvée à son arrivée. Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d’un quelconque droit au maintien dans les lieux à l’expiration de la période de location initialement prévue sur le contrat, sauf accord des propriétaires.

Infraction au règlement intérieur

Les propriétaires sont responsables de l’ordre, de la bonne tenue de la propriété et du respect du présent règlement intérieur. En cas de manquements graves à celui-ci ils ont le devoir d’engager, si nécessaire, la procédure d’expulsion de leurs auteurs. Dans le cas ou un locataire perturberait le séjour des autres locataires ou ne respecterait pas les dispositions du présent règlement intérieur les propriétaires pourront oralement ou par écrit s’il le juge nécessaire, mettre en demeure ce dernier de cesser les troubles. Ô bois dormant se réserve également le droit d'interdire l'accès aux hébergements à un client qui serait sous l'emprise de produits stupéfiants, médicamenteux, drogues ou alcool, pouvant nuire à sa vigilance ou susceptible de modifier son comportement. Dans ce cas, le client ne pourra prétendre ni à un hébergement, ni à un report, ni à aucune indemnité. En cas d’infraction grave ou répétée au règlement intérieur et après mise en demeure par les propriétaires de s’y conformer, ceux-ci pourront résilier le contrat. Il ne sera procédé à aucun remboursement, hormis le dépôt de garantie après état des lieux. En cas d’infraction pénale, les propriétaires pourront faire appel aux forces de l’ordre.

Dormons au bois